Toujours à Château d'eau, une fois à l'intérieur du magasin de vente de mèches, je me suis d'abord dirigé vers le rayon des perruques.

perruq1

J'enlevai le foulard que je portais pour cacher mes cheveux tressés à la va-vite et je me mis à essayer des perruques. Pendant que je jouais aux mannequins devant le miroir, j'entendis deux femmes parlant à haute voix se rapprocher du rayon où je me trouvais.

perruque 2

(Précision : ce n'est pas moi sur cette photo. :-) )

La première dit : "Ah regardes les perruques, wahou il y'a beaucoup de choix!"

"En effet! Mais qui peut bien porter des perruques? C'est peut-être destiné aux vieilles femmes ou aux gens qui sont gens malades non? " rétorqua la deuxième voix.

La première voix lui répondit :

 Oh tu sais, celles qui portent les perruques, c'est parce qu'elles n'ont pas de cheveux, un peu comme les chauves!

Pendant qu'elles discutaillaient, je me retournai pour voir qui parlait aussi fort. Figurez-vous que la femme qui traitait de chauves les porteuses de perruques était une jeune fille Africaine d'environ 18 ans, portant elle-même un gros tissage. Son interlocutrice était une jeune arabe.

Au même moment, la jeune Africaine croisa mon regard. Je pense qu'elle comprit immédiatement que j'avais entendu leur conversation. Je lus de la gêne sur son visage car j'avais encore la perruque sur la tête. Elle avait donc en face d'elle, une de ces personnes "chauves" qui portaient des perruques. Sa gêne me fit sourire.

C'est alors que très mal à l'aise... lire la suite sur : http://uneivoirienneaparis.wordpress.com/2013/10/29/cheveux-naturels-ou-perruques/